football predictionswww.betips.co.ukfootball betting tips
epc.26@orange.fr (+33) 04 75 71 32 76

Avant d’entamer chaque journée scolaire bien remplie, une méditation d’environ vingt minutes autour de la parole de Dieu est adressée aux élèves. Les intervenants sont des professeurs majoritairement mais aussi des parents ou encore des personnes externes à l’école. Au travers d’histoires, de passages bibliques lus et expliqués ou de pensées un enseignement spirituel précieux mais souvent très pratique leur est proposé pour les accompagner durant la journée.

Ces moments sont sérieux, mais l’ironie et le rire ne sont pas exclus : les méditations de M. Coulin sur la galanterie ou encore sur les plaintes et le mécontentement sont très pertinentes et adaptées aux situations quotidiennes de façon amusante ! D’autres comme celles de M. Fabre, professeur d’histoire et de sciences économiques, rappellent l’amour de Dieu, le salut qu’Il offre et le chemin à suivre pour être heureux. Enfin, certaines relèvent des points importants que le Seigneur attend que nous laissions ou au contraire que nous acquérions.

Aussi variés soient-ils, ces moments permettent de mieux connaître Dieu, sa parole et sa volonté.

IMG_8850

IMG_9358

Depuis sa fondation, l'École enseigne à ses élèves l'harmonie et la discipline au travers de cours de chorale. Une heure et demie de répétition toutes les semaines permettent aux élèves de tenir généralement deux séries de concerts à la période de Nöel et de fin d'année scolaire.

Pourquoi donc un cours de chorale obligatoire ?!
Pourquoi pas ? C'est vrai que ça peut paraître une idée un peu saugrenue à première vue mais dans une école chrétienne, quoi de plus naturel qu'un cours de chorale ? Et obligatoire, pour que le défi soit plus grand ! Ça serait effectivement beaucoup plus simple de ne faire chanter que les élèves volontaires mais, dès le début de cette aventure scolaire, Mme Jaeglé la personne à l'origine de ce projet, a défendu cette vision de faire chanter TOUS les élèves . Et avec le temps, on voit que cela porte du bon fruit. Chacun apprend beaucoup, les élèves et les profs...

Récemment, j'ai lu le témoignage d'une jeune-fille de 17 ans qui a tenté de se suicider et qui s'en est miraculeusement sortie. Et elle dit qu'au moment où elle était entre la vie et la mort, quelque chose est revenu à sa mémoire. Vous savez ce que c'était ? C'était le chant « Amazing grace »...

Bien évidemment, je ne souhaite à aucun de nos chers élèves d'en arriver là pour se souvenir des chants appris à EPC (!) mais c'est un fait que tout ce que nous apprenons lorsque nous sommes enfants ou jeune ado reste gravé dans nos mémoires pour toute la vie. Alors vive la chorale !

Au delà de cet aspect, le cours de chorale est un excellent apprentissage de la vie de groupe. Il faut apprendre à s'écouter, apprendre à attendre (lorsque les autres travaillent leurs voix) etc. Mais tous ces efforts sont récompensés lorsque, le temps d'une soirée, les élèves ravissent le public par leurs chants. Leurs yeux brillent juste un peu plus ce soir-là...

Qu'y fait-on ? Comment se passe un cours chorale ?
A priori, on y chante... et le cours se passe bien 9,5 fois sur 10...

En fait, en début d'année, on répartit les élèves en 4 voix : les filles et jeunes garçons vont en voix de soprano ou d'alto. Les garçons qui ont mué sont partagés entre ténors et basses. Autant dire qu'ils prennent cela comme une vraie « promotion », les voix « de filles » n'étant évidemment pas leurs favorites...

Parfois quelques exercices de respiration ou de diction puis c'est parti pour ¾ d'heure d'apprentissage des voix. Tous les chants ne sont pas à 4 voix. Cela demanderait trop de temps car beaucoup ne connaissent pas la musique et certains n'ont jamais chanté auparavant. Mais lorsqu'il faut apprendre 4 voix, Mme Fabre (la pianiste) et moi, nous nous répartissons les élèves pour gagner du temps : S et A d'un côté, T et B de l'autre. Puis travail à 4 voix pour la dernière partie du cours. Lorsque les voix sont sues, il faut ajouter l'interprétation afin que les élèves « s'approprient » le chant : nuances, émotion, parfois instrumentation autre que le piano.

Qu'est ce qu'on y chante ?
Des chants de tradition chrétienne pour la majorité.

Le répertoire tourne autour d'un thème. Pour Noël, le thème est tout trouvé. Et puis, depuis quelques années, l'école présente : une année une pièce de théâtre, une année une soirée musicale. Pour cette échéance-là, le thème (et donc le répertoire) est moins évident à trouver. Notre souhait est de présenter, par les chants, l'évangile au public. Les deux derniers thèmes ont été : « Dieu, qui es-tu ? » et, en juin dernier, « Tour du monde en mélodies » pour aller à la découverte d'hommes et de femmes qui, à travers les siècles et partout dans le monde, ont composé des mélodies pour témoigner de leur foi en Dieu.

Quelle est l'attitude des élèves face à ce cours ?
Je dirais plutôt : quelles sont les attitudes des élèves ? Diverses et variées, suivant les moments... En début d'année, en particulier pour les nouveaux élèves, ce n'est pas facile de « se mettre dans le bain ». Ils sont un peu perdus et la chorale est une planète inexplorée pour eux... Mais, en quelques semaines, ils prennent le pli. En ce qui concerne tous les élèves, dans la grande majorité des cas leur attitude est très bonne. Ils coopèrent et le résultat est quand même là. Bien sûr, d'un point de vue musical, c'est loin d'être parfait mais ce n'est pas la première exigence de ce cours.

Comment les professeurs rendent-il ce cours intéressant ?
Comme ils peuvent... D'ailleurs est-ce que le cours est vraiment intéressant ? Je ne sais pas, il faudrait poser la question aux élèves...

C'est vrai que ce n'est pas toujours facile d'être captivant car les jeunes d'aujourd’hui aiment et écoutent souvent d'autres styles de musique mais le défi est d'autant plus grand !

C'est très important d'avoir un « noyau » d'élèves motivés, motivants, sur qui on peut compter. Et les autres suivent forcément en cours d'année. Je tiens d'ailleurs ici à remercier spécialement tous les élèves qui se montrent très volontaires dans ce cours et qui donnent le meilleur d'eux-mêmes. Sans vous, ce cours ne serait pas possible.

Pourquoi faire des concerts ?
Cela permet d'avoir un projet, ce qui est nécessaire pour avancer. C'est la raison même de la chorale : pouvoir présenter son travail. Sinon, ce n'est motivant pour personne.
Les concerts (ou soirées musicales plus précisément) permettent aussi de faire connaître l'école car les élèves invitent leur parenté, leurs amis, voisins etc.

Préparez-vous d’autres représentations ?
Depuis plusieurs années, nous chantons à Noël à la maison de retraite de Parnans. Plusieurs élèves sont aussi allés donner quelques chants chez des particuliers. Les demandes ne manquent pas mais il faut choisir car cela prend beaucoup de temps. Il nous est aussi arrivé plusieurs fois de chanter dans une des églises de la région (Montmiral, Génissieux, Romans, St Donat).

Pour cette année, nous avons proposé à la ville de Romans d'intervenir dans le cadre de « Romans fête Noël » qui a lieu du 6 décembre au 6 janvier et nous attendons la réponse.

Avez-vous eu des retours d'élèves ou d’anciens élèves ?
Je me souviens d'un élève, il y a cela plus de 10 ans, qui nous a donné un peu (beaucoup...) de fil à retordre en cours... Des années après, il nous a écrit en disant regretter... la chorale ! Comme quoi, il nous faut continuer. Même si nous ne voyons pas forcément de retours maintenant, les graines ont été semées. C'est là notre part d'enseignants. Le reste ne nous appartient pas. Et puis, concernant les élèves actuels, vu comme ils chantent, la chorale ne doit pas leur déplaire totalement...

Damaris Girondel, professeur de Chorale

Le théâtre est une activité où chacun peut s'exprimer et apprendre à développer des compétences en communication et en créativité. C'est également un excellent moyen pour présenter un message au public. Ce sont pour ces raisons que des ateliers théâtre sont proposés aux élèves de la maternelle au lycée. De la petite saynète des petits au son et lumière des plus grands, les représentations sont toujours de qualité. L'équipe enseignante prend autant plaisir que les élèves à découvrir les talents de chacun pour cet art.

Cette année sera un nouveau défi pour l'activité théâtre. Les enfants vont se plonger dans une histoire qui s'est passée il y a bien longtemps au XVIIIème siècle. Un homme, courbé par un lourd fardeau cherche désespérément qui pourra l'en débarrasser. Pour ce faire, il entreprend alors un long voyage.

C'est ce voyage que les enfants vous inviteront à découvrir en fin d'année scolaire... Suspens, surprises et émotions garantis !

2 Gladys - A l'auberge250

Les travaux manuels sont une discipline importante pour le développement de la créativité et des talents artistiques de l’enfant. Certains élèves sont ainsi amenés à dessiner, peindre, sculpter, fabriquer des petites vitrines et des décorations. D’autres réalisent une maquette d’une coupe de bateau de l’époque moderne ou bien la construction d’une petite maison avec des mini-moellons !